------ AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ------
06.02.16. Le staff du forum cherche encore quelques modérateurs pour les aider à gérer au mieux G.K. N'hésitez pas à jeter un oeil aux rôles disponibles et postulez si vous êtes bien motivé! Voir les places disponibles

06.02.16. Tout le monde est invité au premier topic de groupe, La fête foraine de Genov afin de lancer le rp sur Genovia ;D

06.02.16. Ouverture du forum. N'hésitez pas à nous rejoindre, et pour toute question, ou hésitation, nous vous donnons rendez-vous dans la section invité.

06.02.2016. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

06.02.16. Forum optimisé pour Google Chrome uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.

Forum optimisé pour Google Chrome uniquement!
Merci de proscrire tout autre navigateur, pour un affichage optimal de nos décors.

 

 Quoi d'neuf docteur ? [Charlie & Izabel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▫ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ▫
GENOVIEN EN GENOVIE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org
Identity Card :
Je suis né le 28.11.1986 à Genov à Génovie, je suis donc génovienne et J'ai 29 ans. Je vis actuellement à Genov et j'y travaille comme institutrice

Statut marital :
Divorcée

Mes secrets... Ou pas! :
Je ne veux pas qu'on sache que les framboises c'est ma drogue • et que... • J'ai déjà pris une cuite tellement violente que je n'ai toujours aucun souvenirs de cette soirée (c'était la seule et unique fois, promis ! J'ai une réputation à tenir ! • Je suis sorti avec Blake Isham et je me suis même mariée avec lui ! • J'adore enseigner à mes petites terreurs • Je déteste les choux de bruxelles (beuuurk) • J'adore les Pokémon (Pika Pika Pikachuuu)

Mes relations :
Blake mon ex-mari • Judd celle qui était et restera comme ma propre fille.

Mes points en poche :
55


Dim 14 Fév - 17:53
QUOI DE NEUF DOCTEUR ?
Ex-girlfriend & ex-femme

En ce dimanche 14 février, jour des amoureux, je m’étais réveillée déjà morose. Je détestais cette date, ne supportant pas de voir à tous les coins de rues des vitrines vantant l’amour, l’amour ! Comme s’il n’y avait que ce jour que l’on devait montrer à l’autre que l’ont l’aimais ! Ridicule ! Je secouais la tête, dépitée. C’était plutôt moi qui étais ridicule. Parce que cette fête mièvre à souhait, je l’avais apprécié auparavant. Sans tomber dans la guimauve la plus totale, j’avais toujours une attention particulière envers Blake ce jour là. Mais depuis mon divorce, je tenais cette date en horreur. J’avais eu l’intention de passer la journée sous ma couette devant une bonne série (rien de sentimentale s’il vous plaît) et de me coucher tôt, souhaitant voir arriver le 15 février le plus tôt possible. Mais la veille, mes plans avaient changés. Pas de Valentin de dernière minute, non, non. Encore mieux, j’allais passer ce jour avec des mini-schtroumpf. La ville organisait une sortie dans un musée pour les enfants de 6 à 10 ans. Et l’une de mes collègues qui devaient les accompagner était tombée malade la veille. J’avais acceptée bien volontiers de la remplacer. Si cela pouvait m’éviter de traîner telle une âme en peine toute la journée…..Et puis j’aimais bien les musées. C’est pourquoi, en ce dimanche pluvieux, j’enfilais mon beau manteau rouge et rejoignis d’un pas joyeux mes petites terreurs.

La matinée se passa plutôt bien. Nous nous étions répartis les enfants en trois groupes, chaque groupe accompagné de deux instituteurs. J’avais récupéré un groupe où se trouvaient non seulement quelques un de mes élèves actuels, mais également des anciens élèves. J’étais absolument ravie de ce fait et passais un début de journée amusant et intéressant. (eh bien oui, moi aussi j’apprenais des choses aujourd’hui.) La pause déjeuner fut sportive, ne laissant que peu de temps aux accompagnateurs de manger. C’est à la fin de l’après-midi, alors que nous nous apprêtions à monter dans le car que les choses se gâtèrent.  Un des plus petits du groupe, Peter de son nom, tomba, on ne sait comment, dans les escaliers. Chut, bruit, pleurs, sang, pompier. Les pompiers arrivèrent très rapidement et nous rassurèrent. Plus de peur que de mal comme on dit. Certes c’était impressionnant, le gamin ayant la tête en sang, mais juste impressionnant. Il s’était légèrement ouvert, rien de plus. Mais parce qu’il avait quand même besoin d’un ou deux points et d’un pansement, il allait être emmené à l’hôpital. Le temps que ses parents arrivent, j’allais rester avec lui. Je montais donc dans le camion de pompier et passais le trajet à lui parler, cherchant à le rassurer.

Les pompiers nous déposèrent aux urgences où une infirmière nous pris en charge et nous mena à un box au fond de la salle. « Le médecin arrive » nous dit-elle. J’acquiesçai et la regarda partir vers un autre patient. Allongé dans le lit, Peter me regardait en souriant. Brave gosse, courageux comme tout, il ne disait rien. Je restais assise à ses côtés , lui tenant la main en regardant autour de moi. Je détestais les hôpitaux, comme bon nombre de gens je suppose, et n’y mettais les pieds que contrainte et forcée. La dernière fois, je m’en souviens encore, c’était quand Judd avait 12 ans et qu’elle était tombée en faisant du vélo. Blake et moi avions foncés aux urgences et je me souviens que nous avions attendus pendant ce qui me semblait des heures sur des chaises inconfortables avant de voir revenir ma petite Judd toute souriante et toute fière avec des pansements sur les bras et les jambes.

Je souris doucement à se souvenir et me levais d’un bond en entendant les rideaux bouger. La seconde d’après une femme, blonde, entra dans le box. Le médecin supposais-je.

« Bonjour. Voici Peter, il a 6 ans. Il est tombé dans les escaliers au musée tout à l’heure. Les pompiers ont dit qu’il n’y avait rien de grave mais il y avait quand même beaucoup de sang. »

J’étais un peu inquiète. Bon ok un peu beaucoup même. Finalement, j’aurais préféré passer la journée sous la couette quitte à me coltiner des téléfilms à l’eau de rose, c’est vous dire !


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
——————————————— GENOVIA'S KINGDOMS ———————————————
▫ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ▫
GENOVIEN EN GENOVIE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org

Identity Card :
Je suis né le 21.05.80 à Genov en Génovie je suis donc Génovienne et J'ai 36 ans. Je vis actuellement à Genov et j'y travaille comme médecin urgentiste

Statut marital :
Le célibat fait partie de sa vie depuis près de 18 ans. Elle n'est même plus sure de savoir comment on aime quelqu'un... En dehors de ça, il y a Blake, qu'elle aime toujours malgré le temps et la douleur, et il y a sa fille, Judd qu'elle doit apprendre à découvrir.,,,

Mes secrets... Ou pas! :
Je ne veux pas qu'on sache que... • et que... • J'ai déjà... • J'ai le béguin pour... • Je suis sorti avec... • J'adore... • Je déteste... • J'ai mangé ça à midi • J'adore les Pokémon •

Mes points en poche :
40


Dim 14 Fév - 19:05
QUOI DE NEUF DOCTEUR ?
Ex-girlfriend & ex-femme

14 février. Même quand elle avait vécu aux Etats Unis, sacro saint pays de la fête des amoureux, Charlie n’avait jamais fêté cette journée, et pour cause, si elle avait eu, ces dix huits dernières années, des relations sans lendemain, des aventures sans importances, elle n’avait pas été amoureuse depuis son départ de Génovie. Ou alors, on pouvait considérer qu’elle n’avait jamais vraiment cessé de l’être mais cela expliquait tout autant le dégout qu’elle ressentait à l’égard de cette fête. On ne lui avait jamais vraiment laissé la chance d’avoir un valentin, de faire les choses comme il fallait. Comment cela aurait-il pu être possible après tout ?Le dernier 14 février qu’elle avait passé avec son amoureux avait été joli, agréable, doux, plein de la mièvrerie propre à ce jour, mais ils n’étaient encore que des enfants, et ça n’avait pas vraiment d’importance à ses yeux à l’époque. A l’époque la seule chose qui comptait vraiment était d’être dans les bras de son amoureux, et finalement, elle se demandait si ce n’était pas encore la même chose aujourd’hui. Même l’identité de l’homme qui la faisait vibrer était restée la même en plus. Elle soupira en sortant de son lit. De toute façon, aujourd’hui, elle n’aurait pas trop le temps de penser à cette fête des amoureux. Elle travaillait même si on était dimanche, après tout, il fallait bien des médecins urgentistes, même le jour d’une fête supposée être rose et pleine de sucre.
La journée fut des plus ordinaires. C’était pendant ce genre de journée reltivement calme que Charlie se souvenait de ses premiers jours en tant qu’urgentiste. Il y avait parfois des choses très graves et impressionnantes, mais la plupart du temps, il n’y avait que des choses sans gravité, il y avait plus de peur et de crainte que de réel soucis, mais son métier était aussi celui là, même lorsque les bobos étaient relativement sans importances, il fallait savoir écouter et porter l’attention suffisante qu’attendait les malades. C’était d’ailleurs avec cette partie de métier qu’elle avait eu le plus de mal au début. En effet, partir de Genov, renoncer à ce bébé auquel elle avait donné la vie, et par la même ocassion au seul homme qu’elle ait jamais aimé et qui ait jamais posé les mains sur elle avait fait d’elle quelqu’un de relativement froid et distant. Les patients le disaient souvent. Cette froideur n’était pas réel, Charlie était une jeune femme qui aimait rire et qui aimait sourire. Mais elle avait appris, avec cette épreuve, que s’attacher n’est pas toujours la meilleure des solutions, et c’était ainsi qu’elle avait fait le choix de ne jamais plus s’engager avec un homme, de toute façon, elle était incapable de penser à un autre que Blake, et de ne plus laisser ses sentiments guider ses choix. C’est ce que ses parents lui avaient dit de faire après tout… Pourtant, sa seule présence dans cette ville était la preuve qu’elle était loin d’être insensible et qu’elle avait choisi d’enfin avoir la force de désobéir à ses parents.
Alors qu’elle finissait de remplir un dossier qu’elle venait de terminer et qu’elle confiait l’ordonnance qui allait avec à une infirmière, elle releva la tête alors qu’une seconde infirmière venait la chercher pour un autre cas : « Docteur Greebel ? Un petit garçon vient d’arriver. Une vilaine chute. » Elle leva les yeux au ciel, ce genre de cas était monnaie courante, elle comprenait l’inquiètude des parents, mais elle était forcée d’avouer que la plupart du temps, les enfants n’avaient rien. Les veines étaient nombreuses sur la tête et c’était pour cela qu’ils saignaient facilement, c’était tout. Elle attrapa la fiche du renseignement qui avait été rempli par l’accompagnatrice. Apparemment cette chute avait eu lieu durant une sortie et les parents n’étaient pas encore arrivés. Elle entra dans le box et vit le petit garçon allongé sur le lit et son accompagnatrice. « Bonjour. Voici Peter, il a 6 ans. Il est tombé dans les escaliers au musée tout à l’heure. Les pompiers ont dit qu’il n’y avait rien de grave mais il y avait quand même beaucoup de sang. » Elle offrit un sourire bienveillant à la jeune femme, se voulant rassurante.
« «Bonjour Peter, bonjour madame. Je suis le docteur qui va s’occuper de toi mon grand. Je pense que ce n’est rien, mais on va vérifier. Par contre, il faudra dire à ses parents de le réveiller toutes les deux heures cette nuit. »
Elle offrit un nouveau sourire bienveillant et vint doucement ausculter le crane du petit garçon, préparant de quoi nettoyer et recoudre la plaie correctement. Il n’avait pas grand-chose, mais elle préférait éviter qu’il y laisse trainer ses mains d’enfants.
« Alors mon grand ? On fait des cascades ? Je vais te nettoyer et recoudre avec un petit fil d’accord ? Vous voulez bien le tenir ? Je vais endormir la zone. C’est relativement indolore, mais désagréable, et je préfère l’endormir localement, ça évitera qu’il ne bouge pendant que je recoud. »
Comment aurait-elle pu imaginé que ce sourire doux et bienveillant, elle l’offrait à la femme qu’elle était suceptible de détester le plus au monde ?
✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
——————————————— GENOVIA'S KINGDOMS ———————————————
▫ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ▫
GENOVIEN EN GENOVIE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org
Identity Card :
Je suis né le 28.11.1986 à Genov à Génovie, je suis donc génovienne et J'ai 29 ans. Je vis actuellement à Genov et j'y travaille comme institutrice

Statut marital :
Divorcée

Mes secrets... Ou pas! :
Je ne veux pas qu'on sache que les framboises c'est ma drogue • et que... • J'ai déjà pris une cuite tellement violente que je n'ai toujours aucun souvenirs de cette soirée (c'était la seule et unique fois, promis ! J'ai une réputation à tenir ! • Je suis sorti avec Blake Isham et je me suis même mariée avec lui ! • J'adore enseigner à mes petites terreurs • Je déteste les choux de bruxelles (beuuurk) • J'adore les Pokémon (Pika Pika Pikachuuu)

Mes relations :
Blake mon ex-mari • Judd celle qui était et restera comme ma propre fille.

Mes points en poche :
55


Lun 15 Fév - 18:31
QUOI DE NEUF DOCTEUR ?
Ex-girlfriend & ex-femme

D’emblée, j’appréciais la femme qui venait d’entrer. Elle m’accorda un sourire, écoutant ce que je lui disais même si, je m’en doutais, l’infirmière l’avait déjà briefé et avec plus de détails que je n’avais pu le faire, mais elle m’accorda quand même son attention. Puis elle se tourna vers Peter et l’examina avec des gestes doux. « Je pense que ce n’est rien, mais on va vérifier. Par contre, il faudra dire à ses parents de le réveiller toutes les deux heures cette nuit. » Je hochais la tête en notant l’information sur mon téléphone. Geste qui me permis de me rendre compte qu’une de mes collègues m’avait envoyé un message m’informant qu’il serait plus simple que je ramène Peter à l’école où ses parents viendraient le récupérer plutôt qu’ils ne viennent jusqu’à l’hôpital. Oh, pas de parents indignes rassurez vus ! Juste des parents qui travaillaient assez loin et même si j’étais persuadée qu’ils avaient quitté leur boulot dès qu’on les avait appelé, le temps qu’ils arrivent (et en plus ils prenaient tous deux une route très fréquentée), je serais sortie d’ici avant même qu’ils ne franchissent les limites de la ville. Je me penchais vers mon petit cascadeur en me mettant à sa hauteur.

« Tes parents sont sur la route pour venir te chercher Peter. Mais il y a beaucoup de monde alors je vais rester avec toi tout le temps qu’on reste ici et ils viendront te chercher devant l’école d’accord ? On leur racontera comment tu as été courageux. »

L’adorable garçon hocha la tête doucement et se laissa manipuler par le médecin sans broncher. « Alors mon grand ? On fait des cascades ? je vais te nettoyer et recoudre avec un petit fil d’accord ? Vous voulez bien le tenir ? Je vais endormir la zone. C’est relativement indolore, mais désagréable, et je préfère l’endormir localement, ça évitera qu’il ne bouge pendant que je recouds. » Je quittais la chaise que j’utilisais depuis notre arrivée ici pour m’asseoir aux côtés du petit garçon sur le lit et le cala doucement contre moi de façon à pouvoir le tenir et dans le même temps, laissez libre champ au médecin. Je lui souris doucement alors que son visage de poupin fut brièvement traversé par une grimace au moment de la petite anesthésie locale. Mais mis à part ça, il ne dit rien, se contentant de sourire et de répondre à mes questions. Je lui parlais du musée pour le distraire et au vu de ses réponses, il avait apprécié et c’était bien amusé. Même sa chute il en était fier, il allait pouvoir faire le coq devant ses copains dès demain avec sa blessure de guerre. Ah les enfants ! Je quittais mon élève des yeux pour prendre le temps de détailler le médecin. Blonde, plus ou moins dans la même tranche d’âge que moi, concentrée sur ce qu’elle faisait, je ne me rappelais pas l’avoir déjà vu et pourtant son visage me disait vaguement quelque chose. Haussant les épaules, après tout ce n’était pas la première fois que j’avais l’impression de reconnaître quelqu’un, je décidais d’engager la conversation. Curieuse comme j’étais.

« Vous êtes nouvelle à Génov ? »

Je ne pouvais pas me targuer de connaître tous les habitants de la ville mais les médecins de l’hôpital venait régulièrement à l’école pour parler de l’hôpital aux enfants histoire de dédramatiser la situation si l’un d’eux venait à s’y retrouver (et ça marchait d’enfer Peter semblait absolument passionné par ce qu’il voyait et n’avait pas la moindre appréhension) ou pour nous apprendre quelques gestes qui pouvaient bien aider si l’on devait soigner un gamin en attendant les pompiers. Et j’étais certaine de ne jamais l’avoir vu à l’école.

« Oh pardon ! Je ne me suis pas présentée. Izabel Ish….Doyle. Institutrice du casse-cou que nous avons là. »

Quelle idiote ! j’allais encore me présenter sous mon nom de femme mariée, sous le nom de Blake. Je l’avais utilisé pendant tellement longtemps que lorsque j’étais fatiguée, ça m’échappait parfois encore.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
——————————————— GENOVIA'S KINGDOMS ———————————————
Contenu sponsorisé


——————————————— GENOVIA'S KINGDOMS ———————————————
 

Quoi d'neuf docteur ? [Charlie & Izabel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genovia's Kingdoms :: Genov :: Quartier Est :: Genov Hospital-