------ AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ------
06.02.16. Le staff du forum cherche encore quelques modérateurs pour les aider à gérer au mieux G.K. N'hésitez pas à jeter un oeil aux rôles disponibles et postulez si vous êtes bien motivé! Voir les places disponibles

06.02.16. Tout le monde est invité au premier topic de groupe, La fête foraine de Genov afin de lancer le rp sur Genovia ;D

06.02.16. Ouverture du forum. N'hésitez pas à nous rejoindre, et pour toute question, ou hésitation, nous vous donnons rendez-vous dans la section invité.

06.02.2016. Rôle play ouvert à tous, que vous soyez plutôt petits rps (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien plutôt roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture, tout le monde est admis! Le plus important est de s'amuser.

06.02.16. Forum optimisé pour Google Chrome uniquement. Bannissez tout autre navigateur pour une bonne optimisation des codages!.

Forum optimisé pour Google Chrome uniquement!
Merci de proscrire tout autre navigateur, pour un affichage optimal de nos décors.

 

 Good morning sunshine. (judd&blake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
▫ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ▫
GENOVIEN EN GENOVIE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org

Identity Card :
Je suis né le 20.05.98 à Genov en Genovie, je suis donc Génovienne et J'ai 18 ans. Je vis actuellement à Genov et j'y travaille comme étudiante et serveuse pour Bella Note Restaurant.

Statut marital :
Hétérosexuelle et célibataire.

Mes secrets... Ou pas! :
Je ne veux pas qu'on sache que... • et que... • J'ai déjà... • J'ai le béguin pour... • Je suis sorti avec... • J'adore... • Je déteste... • J'ai mangé ça à midi • J'adore les Pokémon •

Mes points en poche :
44


Ven 12 Fév - 4:45
GOOD MORNING SUNSHINE
JUDD & BLAKE

Le tête encore enveloppée par un épais brouillard qu'on appelle communément "sommeil", je grogne contre mon oreiller alors qu'un rayon de soleil vient me chatouiller les paupières. D'un mouvement agacé, je tourne brusquement la tête et tente de m'enfuir sous les couvertures. C'est peine perdu, une fois que mon esprit prend conscience que je suis à moitié réveillée, je ne parviens plus à trouver les bras de Morphée. Je soupire sous la couette, découragée de ne pas pouvoir profiter de cette journée de week-end pour rattraper un peu de sommeil. Entre les cours à l'université, les études, le boulot, les sorties entre copines... J'ai peine à équilibrer tous les aspects de ma vie et, ces derniers temps, c'est le sommeil qui en écope le plus. Vaincue, je rabats les draps afin de découvrir ma moue boudeuse, comme si je voulais faire la morale à cette belle température qui découvre un soleil surprenant chaud pour cette période de l'année. Les yeux encore endormis, je constate que les rideaux n'ont pas été tirés avant de m'endormir. Bien sûr... Après avoir passer plusieurs heures à terminer un papier pour le cours de biologie (les vendredis soirs d'une étudiante sont vraiment palpitants, je sais), je me suis dirigée jusqu'à mon lit tel un zombie ayant perdu toute faculté de réfléchir. Maudit sois-tu, Judd ensommeillée !

De mouvements lents et boudeurs, je me redresse sur le moelleux matelas et m'assois au bord du lit. Je prends le temps de me passer une main sur le visage, de bailler à gorge déployée avant d'oser jeter un oeil au radio-réveil posé sur la table de chevet. 7h43. Cette révélation me décourage davantage, considérant l'heure tardive (ou plutôt matinale) à laquelle je me suis couchée. Cette journée part du mauvais pied. Je prends enfin mon courage à deux mains et me redresse sur des jambes ramollies, traînant ensuite mes pieds au sol. Je me dirige tout d'abord vers la salle de bain pour me jeter un peu d'eau froide sur le visage, histoire de m'aider à me réveiller définitivement. Lorsque je quitte la petite pièce, j'observe la porte fermée de la chambre de mon père, lu qui doit certainement ronflé à cette heure un matin d'une journée de congé commune. De mauvaise humeur, j'ai presque envie de donner un bon coup de pied dans la porte pour le réveiller et ne plus être seule à subir cette torture. Mais je me retiens. Papa travaille tellement fort au zoo, il est tellement dévoué pour les animaux et ses collègues, ce serait égoïste de ma part. Et puis, si je voulais continuer à pouvoir inviter mes copines à la maison, je suis mieux de ne pas trop le contrarier.

Mes pieds me guident jusqu'à la cuisine où j'ai l'intention de me faire couler un bon café chaud et peut-être même me concocter une petite omelette pour me faire sourire. Alors j'ai le nez plongé dans le réfrigérateur, une sonnerie de téléphone attire mon attention. Ça ne me prend qu'une fraction de seconde pour réaliser qu'il s'agit de mon téléphone. Je tourne la tête vers le comptoir, vers la table à manger, vers le buffet... Mais je ne localise toujours pas l'appareil. C'est peut-être mon patron qui m'appelle pour remplacer une collègue ? Ou encore Amanda qui désire me raconter son rendez-vous galant de la veille ? Mais où ai-je bien pu laisser ce foutu téléphone ?! Trois sonneries ont déjà retenti, plus que deux autres avant que la boîte vocale se mette en marche ! À pas pressés, soudainement parfaitement éveillée, je bifurque dans le salon où j'ai peut-être laissé le portable traîner. Mais en sortant de la cuisine, mon pied nu glisse sur un chiffon qui gisait tout bonnement au sol, me faisant indubitablement perdre l'équilibre. Le temps semble se figer alors que je tombe au ralenti vers l'arrière, jusqu'à ce que mon popotin vienne rencontrer les tuiles du plancher. Une douleur désagréable apparaît au niveau de mon coccyx alors qu'une grimace déforme mes traits. Et le téléphone cesse de sonner. Dans un geste théâtral et vaincue, je m'étends sur le dos, les bras en croix.

« Paaaaa' !!! » que je hurle à plein poumons, une pointe d'accusation dans la voix.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
——————————————— GENOVIA'S KINGDOMS ———————————————



still fighting for peace.
I've got thick skin and an elastic heart, but your blade - it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. Yeah, I may snap and I move fast. But you won't see me fall apart cause I've got an elastic heart.
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ▫
ADMINS + GENOVIEN
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://genoviaskingdoms.forumactif.org/t45-blake-isham-fondateur http://genoviaskingdoms.forumactif.org/t56-blake-isham-ft-michael-raymond-james#157 http://genoviaskingdoms.forumactif.org/t54-blake-isham-cellphone http://genoviaskingdoms.forumactif.org

Identity Card :
31.12.1976 (Happy New Year!) ✘ 39 y.o ✘ Nationalité Génovienne ✘ Origines 50% Génovien, 50% Israélien ✘ Capricorne ✘ 1,75m (Le nain il t'empapaoute!) ✘ Hétéro 100% ✘ Fauconnier et animateur de spectacle au Zoo de Génov.

Statut marital :
En stock. Prêt à être livré dès commande. #teamsolo #princepascharmant #pascher #ensolde #éditionlimitée #idéecadeau

Spécimen d'occasion, #divorcé et revendu après usage, mais peu encore servir!

Mes secrets... Ou pas! :
papa de Judd, 18 ans ✘ Refuse de s'engager avec les femmes, depuis son divorce (Izabel a trop marqué son coeur!) ✘ Beau parleur ✘ Préfère les blondes ✘ Roule dans une vielle coccinelle jaune ✘ Ne retiens jamais son propre n° de tel ✘ Un peu - beaucoup - macho ✘ Travaille parfois au garage de Stanislas, parce que les mains dans le cambouis c'est sexy ✘ Très mauvais self control ✘ Très sportif ✘ Mauvais joueur ✘ Adore l'odeur de la vanille, la coco et la lavande ✘ Déteste les légumes verts ✘ Son plat préféré, les lasagnes. il kiffe tout ce qui est Italien ainsi que les fast-food. A du mal avec la bouffe asiatique ✘ Sa couleur préféré est le bleu turquoise ✘ Déteste la solitude ✘ A fait une cure de désintoxication à 20 ans, pour soigner son addiction à la cocaïne, mais ça, il ne s'en vente pas ✘

Mes relations :
✘ Stanislas, mon meilleur du premier jour, inséparables depuis la maternelle, parrain et oncle préféré de Judd! Ça nous rajeunit pas!

Izabel, mon ex. femme, celle que j'ai bien du mal à oublier... Et que je concidère comme la vraie mère de Judd, elle est la seule à s'en être occupée.

Judd, ma fille, ma princesse. La seule vraie femme de ma vie. Je l'élève seule parce que sa mère nous a abandonné à sa naissance.

Charlie, la mère biologique de Judd... Qui m'a tant fait souffrir.

Lacey l'histoire d'un soir qui risque de mal tourner, étant donné qu'elle n'est autre que l'une des meilleures amies de Judd...

Will mon petit Barman à confidences. J'aimerais bien qu'il s'intéresse à Judd, c'est un gendre comme ça que je veux!

Nono ma petite protégée, je ne sais pas trop pourquoi j'en suis venu à prendre soin d'elle comme de ma propre fille.

Enrique on a grandit ensemble, nos pères étaient bons amis. L'amitié se transmet de père en fils, et je ne le remercierais jamais assez de nous aider autant!

Julien le bon copain depuis la primaire, on se battait déjà pour les beaux yeux de Charlie à 10 ans. On était le trio sans peur et sans reproches. Il est aujourd'hui quelqu'un sur qui je peux compter, et envers qui je me tourne sans hésitation.

Mes topics :
fête forainecharlielacey ✘open bar!

Mes points en poche :
101


Ven 12 Fév - 19:59
GOOD MORNING SUNSHINE
PÈRE ET FILLE

C'est rare, tellement rare les samedis ou tu ne mets pas le réveil, ou le soir en te couchant, tu te contre fiche de compter les heures de sommeil qu'il te reste avant de devoir te lever, parce que tu peux même rester au pieu jusqu'au soir suivant, si l'envie t'en dit. C'est un peu comme être à la retraite depuis que Judd est capable de se débrouiller seule. Quand elle était petite, il n'y avait jamais de repos pour le soldat que j'étais. Il fallait savoir assurer le travail, et la vie de père. En clair, à peine rentré du zoo, il fallait faire le ménage, s'occuper des devoirs de Judd, lui préparer un dîner... Je me suis sentis tellement mieux quand Izabel a rejoint notre cocon, et qu'elle m'a tant aidé dans l'éducation de Judd. Malheureusement, elle est bien vite partie, et nous revoilà au point de départ. mais avec une petite différence : Judd n'a plus besoin de son père pour manger, ou je ne sais quoi d'autre. Alors depuis quelques mois, j'apprends à me reposer, et à la laisser vivre. C'est même parfois elle qui s'occupe du petit-déjeuner, par exemple. J'aime bien quand elle prend soin de moi avec de petites attentions comme ça, mais en même temps, c'est presque frustrant. C'est là que tu comprends que tu as fait ton temps, que tu es vieux, et que les jeunes, c'est à leur tour de s'occuper de toi... J'ai un peu de Peter Pan en moins, vieillir me fait peur. Surtout que j'ai l'impression de ne rien avoir acquis. 10 ans en arrière, quand je m'imaginais à la porte de mes quarante ans, je me voyais avec une femme et d'autres enfants... Pas en jeune célibataire à peine mûr, qui se laisse flotter comme ça. Et qui accessoirement, s’envoie en l'air avec les amies de sa fille... Pathétique non ?

Profondément endormit, alors que le soleil filtre déjà à travers les rideaux de ma chambre, je sors peu à peu de mon sommeil, quand j'entends quelques pas résonner dans le couloir, et l'escalier. J'ai du mal à ouvrir les yeux, je grimace, et à taton, je cherche le téléphone sur mon chevet, pour allumer l'écran et voir l'heure qu'il est. A peine 8h, et Judd est déjà debout ? Moi à son âge, je dormais jusqu'à 14h du matin, les week-end. Elle tient bien plus de sa mère... J'échappe un soupir, bien décidé à dormir, et j'enfonce mon visage dans l'oreiller, espérant retrouver le sommeil pour rattraper le repos perdu de ces 18 dernières années. Il faut quand même savoir un truc... Quand t'es maudis, tu l'es jusqu'au bout. A peine commençais-je à me rendormir, qu'un gros fracas me fit sursauter, laissant ma poitrine s'affoler. Il ne me fallut pas beaucoup de temps avant de réaliser, que le bruit venait d'en bas, dans la cuisine, et que dans la cuisine, il n'y a que ma chaire et mon sang, le centre de mon monde, la seule et unique femme de ma vie - et être de ma vie en fait!. Ni une, ni deux, je saute hors du lit, m’empêtrant dans la couette, et je fonce vers la sortie de ma chambre, manquant de défoncer la porte, et de tomber dans les escaliers que je dévale comme si ma jeunesse m'avait été rendue. Arrivé en bas, je réalise que ma petite fille est étalée sur le sol, bras en croix, et je n'ai nulle autre réaction, que celle de me jeter sur elle, à genoux, pour lui attraper les bras et prendre son pou avec l'angoisse de devoir appeler le samu.
« T'as mal ou ? Tu t'es cogné la tête ? On est quel jour ? Tu sais quelle année ? Tu peux bouger ? Non bouge pas, on ne s'est jamais, si tu t'es cassé un os! »
Qu'on ne vienne pas me dire un jour, que je suis un mauvais père. Lâchant son bras, j’attrape le téléphone sur le meuble derrière nous, et m'apprête à composer le numéro du samu, d'une main tremblante, dans l'affolement.
« Sur une échelle de un à dix, la douleur est de combien ?! Tu préfère le docteur Fisher ou Fox ?! Les deux sont de garde ce matin! »
J'aurais peut-être put être un père comme tous les autres, qui laisse se genre de réaction à la maman, et qui lui se contente d'être là pour jouer au foot dans le jardin. Mais moi, y'a aucune maman pour prendre le rôle de l'hystérique de la famille, et nous notre famille, elle n'est composée que de Judd et moi, alors si je venais à la perdre... Je n'aurais plus aucune raison de vivre. Dans tout ça, j'en oubliais presque de respirer, et je frisais l'arrêt cardiaque!

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
——————————————— GENOVIA'S KINGDOMS ———————————————


Ce que mon cœur cherche en vain
J'ai souvent rêvé, d'un lointain pays, où tout les gens m'aimeraient comme le plus précieux des amis. milles échos de leurs joies montent à l'infini, et leurs voix chantent en moi "tu es né pour cette vie". je prend le chemin de mon rêve d'enfance, vers des lendemains aux glorieux destins, parmi les étoiles, je cherche l'idéal, ce monde auquel j'appartiens, qui est encore bien loin. ▪️ hercules, ce monde qui est le mien
▫ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ▫
GENOVIEN EN GENOVIE
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org http://genoviaskingdoms.forumactif.org

Identity Card :
Je suis né le 20.05.98 à Genov en Genovie, je suis donc Génovienne et J'ai 18 ans. Je vis actuellement à Genov et j'y travaille comme étudiante et serveuse pour Bella Note Restaurant.

Statut marital :
Hétérosexuelle et célibataire.

Mes secrets... Ou pas! :
Je ne veux pas qu'on sache que... • et que... • J'ai déjà... • J'ai le béguin pour... • Je suis sorti avec... • J'adore... • Je déteste... • J'ai mangé ça à midi • J'adore les Pokémon •

Mes points en poche :
44


Ven 12 Fév - 23:14
GOOD MORNING SUNSHINE
JUDD & BLAKE

Aussitôt interpellé, aussitôt réveillé. À croire qu'il dort toujours avec un oeil ouvert, au cas où il entendrait un truc louche dans la maison. Mais c'est l'effet que je désirais en hurlant son pseudonyme d'une voix mécontente. Il ne faut que quelques secondes avant que j'entende des bruits de pas à l'étage et ensuite dans l'escalier. Il accourt vers la cuisine comme s'il y avait un feu dans la maisonnée. J'imagine déjà les innombrables hypothèses qui défilent dans son esprit pour expliquer le hurlement de sa fille à une heure aussi matinale un samedi. Et bientôt, j'aperçois la silhouette affolée de mon père s'agenouiller à mes côtés, le visage déformé par l'inquiétude, ses doigts tâtant un pouls sur mon poignet. Des mots défilent à vitesse insoupçonnée d'entre ses lèvres alors qu'il m'expose toutes les idées superflues qui lui passent par la tête. Si je le regardais avec rancune à son arrivé, maintenant que je le toise de mes prunelles éberluées par sa panique. Je suis tombée sur le derrière... Je ne me suis pas cassée une jambe ! Je tente de glisser un mot au travers de son charabia, mais il ne me laisse aucunement la chance d'expliquer la situation. Tel un père mélodramatique, il s'empare du téléphone, prêt à appeler le médecin de garde pour me venir en aide. Je me sens étourdie par toute cette mascarade, mais j'oblige mon cerveau à se remettre en marche avant qu'il n'alerte tout le voisinage.

« Qu'est-ce que tu fais ? Mais lâches ce téléphone ! » que j'ordonne alors que je saisis l'appareil qu'il tient entre ses mains.

Je m'empare du téléphone et le dépose très loin de lui afin qu'il ne puisse plus l'atteindre. Je me redresse de contre le sol, sentant mon coccyx encore sensible par la chute que j'ai subi. À mes pieds se trouve l'arme du crime et cette vision est suffisante pour ramener ma colère. Je me penche vers l'avant, attrape le chiffon et le brandis sous le nez de mon père, le dévisageant d'un air renfrogné.

« Tu vois ça ? Une des milles et une choses qui traîne dans cette maison et qui est susceptible de causer des accidents comme... bah comme tu peux voir ! »

L'ordre n'a jamais été la force de papa et nous avons toujours vécu dans un semi-désordre, alors que je passais souvent derrière lui pour ranger les pièces. Je le faisais de bon coeur, j'aime que tout soit bien organisée et je sais aussi qu'il n'a pas toujours le temps de faire du ménage. Après tout, nous habitons le même espace, c'est la moindre des choses que je fasse ma part. Mais en ce matin, alors que j'ai été contrainte de me lever malgré mon manque de sommeil, alors que je n'avais pas encore ingurgité ma première goutte de café, je ne suis pas du tout d'humeur à laisser passer cette bévue. Il est rare que je lui fais des reproches sur ce sujet, mais ma mauvaise humeur me fait agir de manière impulsive. Bon d'accord, il n'est pas le seul fautif dans toute cette histoire... Si je n'avais pas traversé la cuisine à toutes jambes pour trouver mon portable, j'aurais certainement aperçu le linge au sol et je l'aurais contourné plutôt que marcher dessus... Mais ça, papa l'ignore.

« Ça va, je n'ai rien de cassé, » que je lui confirme enfin d'un air bougon. « Mais on ne sait pas, la prochaine fois, ça pourrait être bien pire ! »

Tel père, telle fille. S'il a réagi de manière démesuré en me voyant étendu au sol, ma réaction n'est pas moins nuancée. Je l'accuse et lui fais la morale alors que c'est son rôle et non le mien. Grognonne, je me redresse sur mes jambes et me masse le bas du dos. Aie. Je vais le sentir pendant des jours.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
——————————————— GENOVIA'S KINGDOMS ———————————————



still fighting for peace.
I've got thick skin and an elastic heart, but your blade - it might be too sharp, I'm like a rubber band until you pull too hard. Yeah, I may snap and I move fast. But you won't see me fall apart cause I've got an elastic heart.
Contenu sponsorisé


——————————————— GENOVIA'S KINGDOMS ———————————————
 

Good morning sunshine. (judd&blake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Genovia's Kingdoms :: Genov :: Quartier Est :: Perez Boulevard-